Les petits déjeuners inter-mjc

Dans une démarche de collaboration et de partage, sept mjc d'un même territoire ont uni leurs forces pour créer une démarche fédératrice : les Petits Déjeuners Inter-mjc.

TABLE DES MATIERES

Dans une démarche de collaboration et de partage, sept Maisons des jeunes et de la culture (MJC) d’un même territoire ont uni leurs forces pour créer une démarche fédératrice : les petits déjeuners Inter-mjc.

Initiée il y a plus de deux ans, cette aventure commune a pour objectif de renforcer les liens entre les différentes MJC, favorisant ainsi la compréhension mutuelle et la mise en valeur de leurs spécificités respectives. Cet effort collectif a été soutenu par l’accompagnement d’une sociologue, marquant ainsi un engagement fort dans une démarche de découverte et de partage.

Une collaboration inclusive

Au-delà de leur rôle culturel, les MJC sont des acteurs clés de la vie sociale d’un territoire. La volonté de mieux se connaître a conduit ces 7 sept MJC de Toulouse (Roguet St Cyprien, Pont-Jumeaux, Croix-Daurade, Pont des Demoiselles, Prévert, Empalot et Ancely) à mettre en place une démarche de collaboration et de partage. Les petits Déj témoignent du besoin de faire commun, où l’échange est entre acteurs au cœur des préoccupations.

Le rôle de la sociologue

Pour surmonter les défis des relations inter-associatives, les MJC ont sollicité l’expertise d’une sociologue. Elle a facilité les échanges, identifié les points communs et encouragé une communication constructive. Cette approche réfléchie a consolidé les liens entre les MJC, créant un espace propice à la compréhension mutuelle.

Unir les forces face aux changements

Les collaborations inter-MJC, bien que présentes depuis de nombreuses années, sont souvent portées par quelques uns, souvent les personnes en responsabilité de la direction des maisons. Face aux mouvements de personnels de direction, de coordination, d’animation et administratifs, et dans une perspective d’inclusion des volontaires en Service Civique, les MJC ont décidé de “faire corps à 7“. Le but est de renforcer leur cohésion face à ces changements, symbolisant une volonté commune de bâtir une communauté solidaire et résiliente dans le territoire.

Les 7 rencontres en action

L’apogée de cette démarche se matérialise à travers une rencontre par mois, organisée par chacune des sept MJC à tour de rôle. Ces événements mensuels offrent un cadre convivial où les équipes peuvent se rencontrer sur le terrain, partager leurs expériences et créer des liens plus étroits. Le premier petit déjeuner, orchestré par l’équipe de la MJC J Prévert en janvier, sera suivi par celui de la MJC Roguet Saint Cyprien en février, instaurant ainsi une rotation jusqu’en juillet.


Cette initiative illustre bien l’esprit de synergie que nous souhaitons pour le réseau. Un réseau n’est formé que par des réseaux informels de personnes souhaitant créer et avancer ensemble. En mettant en avant leurs spécificités, en favorisant la découverte mutuelle et en consolidant leurs liens, ces rendez-vous mensuels témoignent de l’importance de l’unité dans la diversité.

Les MJC démontrent encore une fois que la volonté individuelle et l’engagement collectif peuvent transcender les défis organisationnels, créant un groupe plus fort et plus uni.